Chamanisme Toggle

Le chamanisme, science des esprits

Le chamanisme, science des esprits

 Cela fait déjà quelques semaines que je cherche à rassembler ce que je veux transmettre, partager et expliquer à propos du chamanisme. Perdu dans l’immensité du sujet et toute l’information que j’ai accumuler ces 6 dernier mois, je n’arrivais pas à me focaliser.

Wikipédia annonce le chamanisme comme :

une pratique centrée sur la médiation entre les êtres humains et les esprits de la nature ou les âmes du gibier, les morts du clan, les âmes des enfants à naître, les âmes des malades à ramener à la vie, etc. C’est le chamane qui incarne cette fonction, dans le cadre d’une interdépendance étroite avec la communauté qui le reconnait comme tel.Wikipedia

Plus d’info sur le chamanisme en générale sur Wikipédia

J’ai décider de présenter le chamanisme comme l’enseigne la FSS (Foundation for Shamanic Studies). On parlera de Core Chamanisme. Il s’agit d’une approche très pratique et pragmatique, car oui, le chamanisme est pragmatique. Il ne s’agit donc pas de ma propore expérience.

Le fondateur de la FSS, Micheal Harner, a voulu transmettre une technique dépourvue de contexte culturel et qui pourrait être utilisée et intégrée par les Occidentaux. Il a rassemblé les bases quasi universelles observées dans les pratiques indigènes, qu’il enseigne au travers de la fondation sous forme de séminaires.

 Particularités du Core Chamanisme:

  • Utilisation du tambour pour effectuer les voyages chamaniques.
  • Les rituels ou cérémonies ne sont pas enseignés dans le cadre de la fondation.
  • Un enseignement axé sur les techniques de guérison.
  • Voyage dans les 3 mondes classiques: le monde d’en haut, le monde d’en bas et le monde du milieu.

Interview de Micheal Harner

Un voyage chamanique, c’est quoi?

 On rejoint le large panel des états de consciences modifiés. Aldous Huxley dans son célèbre livre “les portes de la perceptions” utilise une métaphore qui me plait beaucoup : il compare le cerveau à un récepteur. Ce dernier, en fonctionnement normal est réglé à recevoir un certain type d’information. La modification du récepteur lors d’une modification de la conscience, élargi le champ de perception et ainsi rend possible la communication avec d’autres réalités. Certain parlent de voyage dans l’inconscient collectif. Ce qui est sur, c’est que c’est tangible et peuplé d’esprits en tous genres.

Les voyages sont ressentis différemment selon les personnes, certaines sont plus visuelles, d’autres ressentent etc. La perception se développe avec l’expérience.

Tambour, imagination et intention

En premier lieu, il faut définir l’intention du voyage chamanique. Il lui donne un sens et une structure. L’intention peut être une destination, une question, un soin à effectuer…

Le voyage commence au son du tambour. Il faut alors se servir de notre imagination pour se rendre dans un lieu familier et le visualiser. Ce lieu servira de porte d’accès aux monde d’en haut ou d’en bas. Pour accéder au monde d’en haut, il faut visualiser un lieu ou l’on peut monter et vice versa pour le monde d’en bas.

L’imagination sert de porte d’accès à ses mondes. Une fois l’entrée du monde atteinte, le voyage peut commencer!

Cartographie chamanique

La description suivante est générale, elle peut varier selon les personnes. 

Monde d’en haut

 C’est le lieu de résidence de nos esprits gardiens, des anges, des saints. Les esprits rencontrés sont bienveillants, compassionnels et agiront en notre faveur. Dans le monde d’en haut, les espaces sont ouverts, immenses voir infinis. Les couleurs sont vivent, lumineuses voir scintillantes. C’est un peu l’équivalent du paradis judéo-chrétien. C’est la que se rend le chamane à la recherche de conseils ou pour effectuer des divinations.

Monde d’en bas

 La géographie des lieux ressemble à notre monde du milieu : des paysages naturel et Terriens. Ils sont peuples d’animaux planétaires, de légendes ou mythologiques. Il n’y a pas de traces de civilisations humaines. C’est le lieu de résidence de nos animaux de pouvoir. Le monde d’en bas n’est absolument pas associé à quelque chose de mauvais ou diabolique. Les esprits y sont bienveillant et compassionnels.

Monde du milieu

 Il est le reflet du monde dans lequel nous vivons dans la réalité ordinaire. C’est le monde dans lequel se rend le chamane en premier lieu avant de quitter pour le monde d’en haut ou d’en bas. Son exploration n’est pas sans risques. Il est peuplé des esprits de la nature, des ancêtres, des esprits non humains tel que fées et gnomes ou encore d’âmes décédées qui se sont perdues. Contrairement aux esprits d’en haut ou d’en bas, les esprits du milieu ne possèdent pas cette bienveillance intrinsèque mais revendiquent leurs propres intérêts, souvent immoraux. Tout comme les gens ou évènements du monde du milieu de la réalité ordinaire, les esprits du milieu peuvent potentiellement provoquer confusion, perturbation ou destruction, parfois par simple ignorance.

Travailler dans le monde du milieu demande une bonne expérience, un fort pouvoir, une bonne collaboration avec ses esprits gardiens et un sens de l’éthique! C’est le monde de la sorcellerie, trop souvent présent dans les cultures indigènes.

C’est également le monde dans lequel le chamane effectue le travail de psychopompe : l’art d’aider les âmes décédées à franchir le cap.

Exemple

En raison d’un fort attachement sentimental, une personne refuse parfois de laisser partir son conjoint. De manière similaire, la personne décédé peut refuse de lâcher prise parce qu’elle toujours attache à une personne vivante ou à une place physique quelconque. De telles personnes deviennent des âmes perdues errant dans le monde du milieu. Refusant la transition, elles s’accrochent désespérément au moindre morceau de vie leur donnant une sensation de vie physique.

 

 

Les esprits alliés

L’animal de pouvoir : un esprit gardien

 La connexion entre les humains et le monde animal est fondamentale dans le chamanisme. Pour accomplir sa tache, le chamane dépend d’un pouvoir spécifique individuel qui lui est habituellement délivré par ses esprits gardiens et alliés. Ses derniers se présentent généralement sous une forme animal. Ils peuvent voyager dans les différents mondes, guidant, protégeant et renseignant le chamane. Tout comme avec l’enseignant du monde d’en haut, ils peuvent tester le chamane pour déterminer la sincérité des liens les rattachant ainsi que la pureté de leur intentions. Ils peuvent être plusieurs et peuvent changer au cours d’une vie.

Toute personne dispose d’un esprit gardien qui l’accompagne. La différence réside dans le faite que le chamane en est conscient et s’en sert activement dans les états modifiés de conscience.

Note: quand une personne rencontre pour la première fois son animal de pouvoir, elle réalise fréquemment que les liens les unissants ne sont pas nouveaux. Une affinitée est souvent présente.

 Enseignant spirituel

 Vivant dans le monde d’en haut, l’enseignant guide et conseil le chamane a propos de toutes question générale sur la vie. C’est lui que consulte le chamane pour des questions de divination. Ils peuvent aussi être qualifiés pour certains types de des soins.

Note : les esprits ne répondent pas aux questions d’ordre temporel. La vie dans la réalité non ordinaire est hors de l’espace et du temps. Ils communiquent souvent sous forme de métaphores.

Un guérisseur

  En réalité, un chamane n’est pas en guérisseur mais plutôt un intermédiaire qui permet l’accomplissement de la guérison. Lors d’un soin, il consulte les esprits (les siens et ceux du client) qui lui indique les soins appropries à effectuer et comment les mener a terme.

En apparence, l’être humain est principalement fait de chair et d’os. Son corps physique lui permet de vivre dans le monde physique. A l’intérieur, c’est avant tout une âme incarnée composée d’un corps énergétique, émotionnel etc. A la naissance, l’âme possède toute son intégrité. Tout comme le corps, l’âme subit des traumatismes et peut se fragmenter. Ses fragmentations, pertes etc résultent en des déséquilibres psychiques et physiques que le chamane va réparer en rétablissant l’intégrité de l’âme du patient. C’est notre chirurgien de la psyché.

Comment un chamane peut soigner des maladies physiques?

La grande majorité des maladies/troubles physiques contractées par les êtres humains sont le résultat d’un déséquilibre de l’âme, d’un problemem avec les esprits ou de l’intrusion d’une source exterieur. Dans ce cas ci, le chamane peut effectuer des soins avec efficacité.

En revanche, une blessure uniquement physique (entorse …) ne verra pas d’application chamanique.

Le pouvoir

On parle beaucoup de pouvoir en chamanisme. Le pouvoir prend différentes formes : l’énergie, la connaissance et l’intelligence. Ils forment ensemble le pouvoir personnel. Les chamanes augmentent leur pouvoir lorsque les esprits leurs partagent leurs connaissances, leurs intelligence ou effectuent des soins énergétiques.

La perte de pouvoir - Chacun possède son pouvoir personnel qui nous maintient en bonne santé psychique et physique. Les pertes de pouvoir son fréquentes et engendrent un vide qui peut être comblé par une intrusion : un esprit étranger

Situation de perte de pouvoir

une forte déception, un échec personnel, une rupture sentimentale…

 

Diagnostiques chamaniques principaux

Possession

Il est courant qu’un esprit s’infiltre dans un corps qu’il ne lui appartient pas. Les esprits sont opportunistes. L’esprit étranger peut être plus ou moins maligne mais dans tous les cas il empêche un fonctionnement normal du corps.

Ces intrusions ont généralement lieux lors d’une baisse de nos protections: dépression, fatigue, maladie, drogues, anesthésie générale etc. Si l’intrusion a lieu pendant notre jeunesse, elle passe souvent inaperçues. Elle se manifeste généralement sous forme d’une amplification des émotions négatives: culpabilité, dépression, colère…

Obsession

Similaire à une possession mais a moindre dégrée.

Intrusion

Les intrusions sont des esprits parasites qui vivent dans le monde du milieu et qui draine la vitalité d’une personne. Il faut alors extraire ces différentes parties génératrices de maladies.

Perte d’âme

La perte d’âme est un mécanisme de survie. Pour se protéger d’un choc émotionnel ou physique intense, notre âme se fragmente et libère la partie touchée qui quitte notre corps.Les perte d’âmes sont courantes et peuvent être significatives au point ou une personne ressent l’impression de ne plus vraiment habiter son corps (ex: viol sexuel).Ainsi, le recouvrement d’âme permet de réunir tous ses petits bouts de soi que l’on a abandonné en chemin.Un recouvrement d’âme peut être intense voir déroutant. Se retrouver soi même peut prendre quelques temps.

A savoir que ce n’est pas le chaman qui décide du morceau d’âme à rapporter mais l’esprit du client qui indique quelle partie est prête à réintégrer son corps.

Malédiction

Nous sommes tous sujets aux malédictions, quand nous n’en sommes pas l’auteur! Elles sont parfois conscientes et intentionnelles, parfois non intentionnelles. Il existe encore des culture ou les personnes payent pour jeter une malediction sur autrui.

Le pouvoir des pensées, des mots et de l’intention qui les soutient est mal connu du grand public. Certain d’entre nous sont de vrais sorciers. C’est un peu ésotérique mais laissez moi vous expliquer.

Nous disposons tous d’un immense pouvoir, inconscient pour la plupart d’entre nous: nos pensées (voir article “atelier réalité”). Ces dernières peuvent aussi bien créer que détruire. Le simple fait de penser du mal d’une personne, avec une intention réelle, c’est à dire soutenue par des sentiments, va engendrer une malédiction, plus ou moins forte, qui peut se matérialiser par une perte de pouvoir personnel, des maladies physique etc. Des malédictions sont parfois jetées sur des familles entières et se passent de générations en générations. Les mots sont une forme d’énergie plus concentrer que les pensées, leur effet est d’autant plus puissant.

Expérience que l’on peut faire chez soi, démontrant la puissance des mots et de l’intention:expérience du riz

Le chamane va retirer les malédictions. Il s’agit généralement d’un travail délicat qui s’opère dans le monde du milieu, il peut être dangereux car il implique la négociation avec des esprits non compassionnels.

La Réalité d’un point de vue chamanique

Pour un chamane, l’existence des esprits n’est plus à démontrer. Il communique avec eux, établissent une relations de confiances, partages leur connaissances, transmettent leur pouvoirs, guérissent les gens etc. A quoi bon douter?

En développant une « œil chamanique » le praticien chamane fait face à un gap conceptuel. Ayant grandi dans une culture occidental, un environnement matérialiste, il a apprit à accepté la réalité telle qu’on la lui a expliqué. Une partie du travail consiste à découdre les fondements qui empêchent de voir la réalité avec un grand R.

Une réalité chamanique engage quelque chose qui se rapproche des concepts suivants :

*Chaque chose possède une force vitale, un esprit.

*Le monde physique n’est que la surface d’une réalité immensément plus vaste

*Chaque chose est notre enseignant. A tous moment, la Terre nous communique les informations que nous demandons.

Plus je me plonge dans le vaste sujet des états de conscience modifie et du chamanisme, mieux je comprend le monde qui nous entoure.

Un outil accessible à tous

Le chamanisme ne se veut pas comme un moyen d’atteindre l’illumination des mystiques mais plutôt comme un formidable d’exploration de soi et de l’univers. Les possibilités sont en nous, reste à s’en servir.

Le chamanisme est accessible à tous, osez l’aventure et découvrez le chamane qui est en vous!

# Le livre de référence d’initiation au chamanisme de M.Harner, pour ceux qui voudrait tenter une 1ere expérience chez soi ou en savoir plus:  La voie du chamane.pdf

# Site de la FSS international

# Site de la FSS France

En fond d’écran, des peintures de vision sous ayahuesca(plante chamanique de l’amazone) de Pablo Amaringo

Leave a Reply


+ 8 = onze